Recettes sur cette page

Gâteau croustillant à l'avoine et aux bleuets

Sauce aux bleuets

Gâteau aux bleuet et à la semoule de blé

Autres idées recettes

 

 

Info-légume : Le bleuet

Qu’ils soient sauvages ou cultivés, frais, congelés ou en jus, ces beaux fruits bleus sont particulièrement riches en vitamine C. Champions des antioxydants, leur consommation préviendrait plusieurs maladies.

Le terme « bleuet », apparu dans la langue en 1380, est simplement dérivé de « bleu ». En France, ce mot désigne la centaurée à fleur bleue, tandis qu’au Québec, il désigne le fruit d'une espèce parente de la myrtille. Le terme « myrtille », apparu dans la langue en 1565, vient du latin myrtillus, dérivé de myrtus, « myrte », un petit arbre à fruits. Le terme « airelle » est un mot générique qui désigne l'une ou l'autre des nombreuses espèces d'arbrisseaux porteurs de baies comestibles.

 

Les bleuets mis dans nos paniers proviennent de la ferme biologique Les Champs Valoy.

 

Recettes

 

Gâteau croustillant à l’avoine et aux bleuets

INGRÉDIENTS : Croustillant à l’avoine : 125 ml (1/2 tasse) de farine tout usage non blanchie, 125 ml (1/2 tasse) de flocons d'avoine, 75 ml (1/3 tasse) de cassonade, 60 ml (1/4 tasse) de beurre demi-sel, ramolli

INGRÉDIENTS : Gâteau : 375 ml (1 1/2 tasse) de bleuets surgelés, 500 ml (2 tasses) de farine tout usage non blanchie, 10 ml (2 c. à thé) de poudre à pâte, 250 ml (1 tasse) de beurre demi-sel, ramolli, 310 ml (1 1/4 tasse) de sucre, 5 ml (1 c. à thé) d'extrait de vanille, 3 œufs, 180 ml (3/4 tasse) de lait de beurre

PRÉPARATION : Placer la grille au centre du four. Préchauffer le four à 180 °C (350 °F). Beurrer et fariner un moule à cheminée de 25 cm (10 po) sans motif à fond amovible.

Croustillant à l'avoine : Dans un bol, mélanger tous les ingrédients secs et ajouter le beurre. Mélanger jusqu'à ce que le mélange ait une texture granuleuse. Répartir dans le fond du moule et presser.

Gâteau : Dans un bol, mélanger les bleuets et 30 ml (2 c. à soupe) de farine. Réserver au congélateur. Dans un autre bol, mélanger le reste de la farine et la poudre à pâte. Réserver. Dans un troisième bol, crémer le beurre avec le sucre et la vanille au batteur électrique. Ajouter les œufs, un à la fois, en battant jusqu'à ce que le mélange soit homogène. À basse vitesse, incorporer les ingrédients secs en alternant avec le lait de beurre. À l'aide d'une cuillère de bois, ajouter les bleuets et mélanger jusqu'à ce qu'ils soient bien répartis dans la pâte.  Verser la pâte dans le moule. Cuire au four environ 1 h 20 ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Laisser refroidir sur une grille et démouler sur une grande assiette en le renversant de façon à ce que le croustillant à l'avoine soit sur le dessus. Servir avec la sauce aux bleuets.

Note : À défaut d'avoir du beurre demi-sel, remplacez-le par du beurre non salé et ajoutez une pincée de sel dans le croustillant à l'avoine et 2,5 ml (1/2 c. à thé) de sel dans le mélange d'ingrédients secs du gâteau.

 

Sauce aux bleuets

INGRÉDIENTS : 750 ml (3 tasses) de bleuets surgelés, 125 ml (1/2 tasse) de jus de pomme, 180 ml (3/4 tasse) de sucre, 5 ml (1 c. à thé) de jus de citron

PRÉPARATION : Dans une casserole, mélanger tous les ingrédients. Porter à ébullition et laisser mijoter environ 5 minutes à feu moyen en remuant fréquemment. Laisser tiédir. Conserver au réfrigérateur.

Source : ricardo.com

 

Gâteau aux bleuets et à la semoule de blé

INGRÉDIENTS : 3 tasses de bleuets frais ou surgelés, 1/2 tasse de sucre, 2 oeufs, blancs et jaunes séparés, 1/3 tasses + 2 c. à soupe de sucre, 2/3 tasse de semoule de blé fine, 1/2 c. à thé de poudre à pâte, 1 c. à soupe de zestes d’orange finement hachés, 1/3 tasse de lait

PRÉPARATION : Préchauffer le four à 190° C ( 375º F ).  Dans un moule rond de 23 cm² (9 pouces²), déposer les bleuets et 125 ml (1/2 tasse) de sucre. Dans un bol, monter les blancs d’œufs en neige au batteur électrique en y incorporant 75 ml (1/3 de tasse) de sucre.  Dans un autre bol, battre les jaunes d’œufs avec 30 ml (2 c. à soupe) de sucre pendant 2 minutes. Incorporer les ingrédients secs aux jaunes d’œufs et mélanger 30 secondes. Ajouter les zestes d’orange et le lait et mélanger juste assez pour humecter la pâte. Incorporer délicatement les blancs d’œufs en les pliant dans la pâte. Verser sur les bleuets et étaler uniformément. Cuire au  centre du four environ 40 minutes.

* Si vous utilisez des bleuets congelés, ajoutez-y 30 ml (2 c. à table) de farine

**On peut remplacer la semoule de blé par de la poudre d’amandes.

On peut également remplacer les bleuets par tout autre petit fruit frais ou surgelés.  On peut faire cuire le gâteau dans des bols individuels ou ramequins mais réduire la  cuisson entre 25 à 30 minutes.

Source : A La Distasio

Autres idées recettes

Passez des bleuets congelés au mélangeur avec des cubes de glace, du jus d'ananas et une banane. Dégustez bien froid.

Faites-en un coulis qui pourra servir à napper un gâteau au fromage ou tout autre dessert de votre choix.

En confitures, dans les salades de fruits, sorbets, glaces, granités.

Dans les tartes, gâteaux, muffins, pâtes à crêpes, gaufres, etc.

Dans la Haute Ardenne française, on prépare le tcha-tcha. Il s'agit d'écraser des myrtilles fraîches avec du sucre et d'étaler cette préparation sur des tartines.

Osez cette étonnante salade composée de bleuets, de pâtes courtes, de raisins verts, de fraises, de sections d'oranges et d’amandes effilées. Arrosez le tout d'une vinaigrette, si possible au vinaigre de bleuet. Ou encore, mariez pâtes courtes, bleuets, céleri, poivron rouge, dés de poulet, pois mange-tout, oignon rouge. Assaisonnez de persil et de basilic et arrosez d'une vinaigrette au vin rouge.

On peut préparer d'agréables petites bouchées froides en mélangeant du chocolat fondu avec des bleuets séchés, de la noix de coco râpée et des morceaux de noix. Façonnez des boulettes avec la préparation et mettez-les à refroidir sur une plaque.

En Scandinavie, on en fait un potage à savourer bien chaud, durant les soirées fraîches de l'automne.

On peut farcir de bleuets assaisonnés de sucre des cailles ou des petits poulets.

On peut aussi les passer, frais ou congelés, au mélangeur avec du lait de soya, du yogourt ou de la glace à la vanille.

Le bleuet accompagne bien les viandes, particulièrement le gibier. Faites bouillir du jus de bleuet avec du vin jusqu'à réduction des neuf dixièmes. Ajoutez du fond de veau, salez, poivrez et, juste avant de servir, ajoutez des bleuets à la sauce.

Faites-en un chutney, en les mélangeant avec des canneberges séchées et de l'oignon, et en assaisonnant avec du vinaigre, du sucre, du gingembre émincé, de la cannelle, du zeste de citron, du piment de Cayenne, du sel et du poivre.

On peut en faire un vinaigre fin en les faisant macérer une quinzaine de jours dans du vinaigre de vin blanc. Vous pourrez employer ce vinaigre dans les salades ou dans la cuisine pour déglacer une poêle.

Dans le kir, le sirop ou la liqueur de bleuet remplacera agréablement la liqueur de cassis.