Recettes sur cette page

Graines de citrouille grillées

Biscuits-sandwich à la citrouille

Crème de citrouille

Ragoût de poulet en citrouille

 

Origine de la fête de l'halloween

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Info-légume : La citrouille

La citrouille est le fruit de prédilection pour la fête de l’halloween, on peut l’apprêter en potage, confiture, gâteau et muffin.  Petit truc culinaire : chaque livre de citrouille correspond à 1 tasse de chair pour cuisiner.

 

Recettes

Citrouille et bananes au caramel

INGRÉDIENTS: 1 ½ tasse de citrouille coupé en petits dés, ¼ tasse de beurre, 1 c. à thé de vanille, ½ tasse de cassonade, 2 grosses bananes en petits morceaux, ¾ tasse de dattes dénoyautées et hachées grossièrement, ¼ tasse d’amandes effilées, une pincée de cardamome moulue, 1 c. à soupe de zeste de citron ou orange.

 

PRÉPARATION: blanchir les dés de citrouille de 3 à 4 min. dans une casserole remplie d’eau bouillante.  Égoutter et réserver.  Dans un poêlon, faire chauffer le beurre et la vanille à feux doux.  Ajouter la cassonade et remuer pour dissoudre.  Incorporer le reste des ingrédients et cuire à feu moyen de 4 à 5 minutes en remuant.  Accompagne très bien un yogourt, une salade de fruits, un gâteau ou une crème glacée.  Peut être servie chaude ou froide, mais elle est vraiment plus savoureuse chaude.  (source : Le temps des courges)

 

Graines de citrouille grillées

Laver les graines, les assécher et les étendre sur une tôle.  Saler au goût.  Mettre au four à 350°F pendant une trentaine de minutes jusqu’à ce qu’elles soient dorées.  À mi-parcours, les retourner pour qu’elles dorent des deux côtés.  Bon au goût et pour la santé. (source blogue recettes de La Mauve)

 

Biscuits-sandwich à la citrouille

Préparer la purée de citrouille la veille : 2 tasses de citrouille en cubes, ½ tasse de sucre

Déposer les cubes de citrouille dans un plat et recouvrir de sucre. Laisser reposer toute la nuit. Le lendemain, faire cuire le tout jusqu’à ce que les cubes deviennent transparents. Laisser refroidir, égoutter et réduire les cubes en purée; ce qui donnera un peu moins de 1 ½ tasse. Conserver le jus pour d’autres préparations (ex. : liquide pour un mélange à gâteau, galettes ou même aromatiser des légumes sautés au beurre).

Pâte pour les biscuits : 2 œufs, 4 c. à table de beurre ramolli, 1 tasse de sucre, 1 ½ de purée de citrouille, 2 tasses de farine de blé entier, 2 c. à thé de poudre à pâte, 1 c. à thé de cannelle, ¼ c. à thé de muscade, 1 pincée de sel.

Battre les œufs avec le beurre et le sucre. Ajouter la purée de citrouille et bien mélanger. Dans un autre bol, mélanger tous les ingrédients secs restants. Incorporer graduellement dans la préparation à la citrouille et mélanger. Déposer la pâte par cuillerée sur une tôle parcheminée et l’aplatir légèrement. Mettre au four à 350°F pendant une quinzaine de minutes. Refroidir sur une grille.

Glaçage : 2/3 tasse de yogourt de chèvre, 2 tasses de sucre glace, 1 c. à thé de jus de citron. Mélanger tous les ingrédients. Lorsque les biscuits sont refroidis, recouvrir un côté de glaçage et d’un autre biscuit. (source blogue recettes de La Mauve)

 

Crème de citrouille

INGRÉDIENTS : 30 ml (2 c. à soupe) de beurre, 1 oignon, haché, 1 carotte, émincée, 750 ml (3 t.) de citrouille, crue coupée en cubes, 5 ml (1 c. à thé) de curcuma, 2 pommes de terre, coupées en cubes, 500 ml (2 t.) de bouillon de volaille, sel et poivre au goût, 125 ml (1/2 t.) de crème 15 %

 

PRÉPARATION : Dans une casserole, faites chauffer le beurre. Colorez l'oignon et la carotte. Ajoutez les cubes de citrouille, le curcuma, les pommes de terre et le bouillon de volaille. Assaisonnez et portez à ébullition. Couvrez et laissez mijoter à feu doux. Lorsque les légumes sont tendres et cuits, passez-les au mélangeur par petites quantités. Réchauffez de nouveau. Versez la crème et rectifiez l'assaisonnement. source: Canal Vie

 

Ragoût de poulet en citrouille

INGRÉDIENTS: 1 grosse citrouille, 4 tranches de bacon, en petits morceaux, 2 gousses d’ail hachées, 6 hauts de cuisses de poulet désossés, sans peau et coupés en morceaux, 3 branches de céleri en dés, 1 blanc de poireau en tranches, ½ poivron rouge en petits dés, 1 gros oignon haché, 1 grosse carotte pelée et coupée en rondelles, 4 petites patates en dés, 2 c. à soupe de beurre, ¼ tasse de farine, 3 tasses de bouillon de poulet, ½ tasse de lait, ½ tasse de crème 10%, sel, poivre, 1 c. à thé de persil, thym et paprika.

 

PRÉPARATION: Décalotter la citrouille du côté du pédoncule pour obtenir un couvercle.  Enlever la partie fibreuse et les graines.  À l’aide d’une cuillère à pamplemousse, gratter l’intérieur pour retirer env. 1 ½ tasse de chair en filaments.  Réserver.  Dans un faitout, faire revenir le bacon et l’ail.  Ajouter le poulet et cuire de 5 à 6 min. Retirer et réserver.  Blanchir les légumes 5 min. et égoutter.  Réserver.  Faire fondre le beurre dans une casserole.  Ajouter la farine, le bouillon, le lait et la crème.  Remuer jusqu’à épaississement.  Mélanger les légumes et la sauce.  Ajouter le poulet et les assaisonnements.  Verser le tout dans la citrouille que l’on aura préalablement déposée dans un plat allant au four.  Remettre le couvercle de la citrouille en place et cuire au four pendant 1 ½ heure à 350°F (180°C). Enlever le couvercle et cuire 20 minutes de plus.  Servir la citrouille à table. (source : Le temps des courges)

 

Origine de la fête d’Halloween

La fête de l'Halloween pourrait avoir emprunté des traditions à trois différentes fêtes anciennes. 

En effet, l'Halloween tirerait son origine d'une fête celte: le festival de Samhain.  Ce nom signifie: fin de l'été.  Plus tard, elle s'est inspirée également d'une fête romaine: le jour de Pomona et aussi de la Toussaint, une fête chrétienne. 

Les Celtes, étaient un peuple qui vivait en Grande-Bretagne, en Écosse et en Irlande, il y a quelques milliers d’années.  Ils adoraient la nature et priaient plusieurs dieux, surtout le dieu soleil qui faisait pousser les cultures et leur procurait de belles moissons.  Les celtes célébraient leurs récoltes le premier octobre.  Chaque année, ils organisaient un festival pour souligner la fin de la saison du soleil et le début de la saison de la noirceur.  C'était le Festival de Samhain, car ils croyaient que, pendant l'hiver, leur dieu était prisonnier de Samhain, le prince des ténèbres.  Ce festival arrivait en même temps que leur Jour de l'An.  La nouvelle année commençait le 1er novembre.  Le 31 octobre était donc pour eux la veille du Jour de l'An.  Le soir du 31 octobre, Samhain rassemblait toutes les âmes des morts pour aller visiter leur ancienne maison. Ces âmes devaient prendre différentes formes, celles de chats noirs ou de chauves-souris.  Ceci faisait très peur aux Celtes car ils croyaient que les morts allaient voler leurs récoltes ou autres choses qui leur étaient importantes.  Alors, les druides, dans la forêt, allumaient d’énormes feux sur les collines et offraient des sacrifices pour calmer les mauvais esprits.

Plus tard, les Celtes ont continué de célébrer ce festival.  Mais ils déposaient de petits cadeaux et de la nourriture sur le seuil de leur porte.  Cela expliquerait peut-être qu’aujourd’hui, à l’Halloween, on reçoit des choses qui se mangent.

Les Celtes croyant que des fantômes et des sorcières se promenaient sur la terre le soir du 31 octobre, ils se mirent à se déguiser pour ne pas être reconnus par ces fantômes et ces sorcières.

Aussi, pour s'éclairer, ils sculptaient des visages aux expressions qui font peur dans des navets et y plaçaient une chandelle.  Ceci faisait peur aux esprits mauvais.  Plus tard, on choisira la fameuse citrouille comme lanterne.

Au premier siècle après Jésus-Christ, les Romains ont envahi l'Angleterre apportant leurs costumes. L'une d'entre elles consistait à célébrer, vers le premier novembre, le jour de Pomona, qui était la déesse des fruits et des jardins.  Les deux fêtes, celle des romains et celle des celtes, se sont donc plus tard confondues et sont devenues une grande fête d'automne avec des traditions qui sont devenues communes aux deux peuples.

Pour les Romains, le 1er novembre était un jour saint très important qu'ils appelaient « All Hallows ».  En anglais le soir se prononce « evening ».  Avec les années, le 31 octobre, qui était la veille de la fête de All Hallows a donc été connu sous le nom de All Hallows E'en (evening).  Et c'est maintenant ce jour que nous célébrons comme étant l'Halloween.  Le mot anglais viendrait probablement de ce temps-là ou du fait qu’en 835, l'Église catholique a décidé que le premier novembre serait le jour de la Toussaint, appelé en anglais "All Saint's Day" ou "All Hallow's Day".  Ainsi, la veille de cette journée s'appelait "All Hallow's Evening" d'où le mot Halloween.

C'est à la fin du 19e siècle que l’Halloween devint une fête très importante aux États-Unis et de plus en plus au Canada.

Aujourd’hui, nous savons que bien des histoires ne sont que des superstitions. La journée du 31 octobre, personne n’a peur de voir des sorcières, des vampires ou des morts-vivants dans la rue. Mais en souvenir de ces vieilles croyances, les enfants se déguisent et courent joyeusement durant toute la soirée de l'Halloween s’amusant à se faire peur.

Une légende irlandaise serait aussi  à l'origine de l'utilisation de la citrouille pour l'Halloween. Cette légende raconte qu’un nommé Jack ne pouvait pas entrer au paradis, car il était égoïste et avare. On ne voulait pas plus de lui en enfer. 

Il a donc dû se promener avec sa lanterne autour du monde, jusqu'au moment du jugement dernier. La lanterne de Jack, c'est justement une citrouille dans laquelle on a mis une chandelle.

Vers 1846, à la suite d'une grande famine, les pratiques d'Halloween et ses légendes se déplacèrent vers les États-Unis et le Canada avec la grande émigration des Irlandais emportant avec elles ce personnage  populaire de l’Halloween qu’est Jack O’Lantern.

La citrouille, éloignant les mauvais esprits, des gens ont commencé à déposer des citrouilles et… c’est devenu une tradition très populaire.

Les couleurs principales sont le orange et le noir, savez-vous pourquoi?  Le noir rappelle donc le début de la saison des noirceurs et la mort tandis que la couleur orange rappelle plutôt la couleur des moissons dont c’est aussi la saison.  Aujourd’hui, elles sont les deux couleurs vedettes pour la saison tant attendue de l’Halloween…

Source :http://www.cslaval.qc.ca/PROF-INET/anim/CG/fetes/gal2003-1/g11/halloween/histoire.htm