De tous les oiseaux chanteurs d’Amérique du Nord, le goglu des prés est celui qui effectue la migration la plus longue, un aller-retour de 20 000 km du Canada à l’Argentine.

Pendant la migration, le goglu des prés peut parcourir jusqu’à 1 800 km en une seule journée.

Le goglu des prés peut présenter des avantages pour les prairies de fauche puisqu’il se nourrit de grandes quantités d’insectes qui pourraient autrement nuire les cultures.

Le Goglu des Prés

 

Le Goglu des prés migre chez nous avec son extraordinaire plumage nuptial.  Son habitat de nidification est en constante diminution suite à l’étalement urbain. Le fauchage précoce du foin avant l’envol des juvéniles peut tuer plus de 80 % de ceux-ci.

 

À la ferme Le Goglu, la plantation des haies brise vent en 1992 a facilité le retour de cet oiseau.  Il peut à nouveau se percher et veiller sur les petits.  Sa réhabilitation ainsi que celles de plusieurs autres petits animaux, nous démontre l'impact concret que peut avoir l'activité humaine sur son milieu.

 

Symbole de nos valeurs de durabilité et de respect de l'écologie, le Goglu des Prés est notre plus bel embassadeur.

       

Pour en savoir plus sur le goglu des prés:http://www.oiseaux-birds.com/fiche-goglu-des-pres.html